J-7

6 octobre 2014

Depuis quelques années, le nombre de cancer du sein a augmenté. Aujourd’hui on parle d’une femme sur huit, atteinte par cette maladie, je suis une de ces femmes.
On pourrait dire : « oh pauvre Valérie, mince, pas de chance… etc… »
Et bien non, je fais partie des chanceuses ! J’ai un cancer du sein, certes, mais il a été dépisté dans ses prémices, toute cette activité médicale, mammographie, mamotome, IRM, me permet de n’avoir qu’une hémi mastectomies et de la radiothérapie.
En combien de temps, si j’étais restée coincée dans l’ignorance, mon cancer m’aurait conduite à l’ablation totale du sein, la chimiothérapie, radiothérapie et hormonothérapie ?
Redevenons sérieuses, mesdames, la mammographie ne fait PAS MAL ! elle peut être dérangeante oui, car ce n’est jamais agréable d’avoir le sein serré entre deux plaques, mais il vaut mieux avoir cet instant dérangeant que de subir un lourd et douloureux parcours derrière !
SACHEZ que de toute façon, même si vous refusez de prendre votre rendez-vous, si cancer il devait y avoir, un jour la douleur vous conduira chez votre médecin ! Alors n’hésitez plus, sauvez votre vie avant que la médecine n’essaye de le faire par obligation…
N’OUBLIEZ pas nos ancêtres, n’avaient pas NOTRE CHANCE d’AUJOURD’HUI !
Alors, votre rendez-vous de mammographie est pour quand mesdames ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Une Réponse pour “J-7”
  1. Sylvie B.L dit :

    Oui Valérie, nous avons plus de chance que nos grand-mères (voire nos mères), pour bénéficier de dépistages…GRATUITS pour les usagers.Et nous sommes aussi dans un pays dans lequel nous sommes informés et avec l’accès aux soins facile ( pas besoin de parcourir de nombreux km à pied…).oui il y a encore à faire…mais nous avons la sécu (dont certains abusent en lésant ceux qui ont un réel besoin) et la CMU….Quant au courage de.se présenter aux examens…parfois on fait l’autruche…chacun fait comme il peut…mais oui, nous avons la.chance.d’être dans une époque et un pays où se soigner est du domaine du possible.A chacun ensuite, quand la.vie l’a décidé, de combattre.Bravo, vous allez la vaincre cette “sale bestiole”, et vite fait.
    Allez, ouste du balai, cellules stupides. Laissez Valérie en paix!


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *