Message Spirituel /1

23 février 2017

L’être humain court sans cesse, vous courez après la gloire, qu’elle soit financière, amoureuse, ou reliée à la société. Vous restez à l’affût de tout changement radical. “Je veux”, vous répétez sans cesse ces mots. Nous entendons souvent de votre part, “tout ce que je veux c’est être heureux”, dès que vous prononcé ces mots, vous cherchez tout et n’importe quoi. Vous construisez un pont de pierres entre vous et le bonheur, car à trop vouloir le cherchez, vous vous en éloignez.Nous avons conscience des finances indispensables à votre vie. N’ayez aucun doute sur ce que nous détenons de votre façon de vivre. Cela justifie-t-il que vous ne prenez plus le temps de vivre? Que de trop penser à vos besoins d’argent, vous vous isolez des autres, y compris des vôtres? Nous vous voyons vous battre inutilement, vous vous essoufflez à contre vents.L’erreur la plus importante que vous faîtes est de rejeter la faute de votre fatigue sur la conjoncture de votre société. Mes enfants, la recherche du bonheur vous épuise, vous vide entièrement car vous faîtes fausse route. Ne le cherchez plus, il est en vous depuis si longtemps, que vous l’avez occulté! Changez votre façon de penser, revenez à de vraies valeurs. Retrouvez l’Enfant en vous, celui qui savait se satisfaire de l’essentiel. Abandonnez le culte de la consommation. A vouloir trop parader dans l’excellence, vous en perdez vos sens. Ne sera jamais plus pauvre que celui qui possède dans l’excès. Ne pointez votre doigt que sur vous-même, c’est ainsi que vous ferez revenir à la vie ce bonheur perdu.

Spirituellement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *